Avertir le modérateur

21/09/2014

Jupé - Sarkozy: " Le Match a commencé ?

Juppé-Sarko:«Le match a commencé»: L' un a une casserole, mais déjà plus

ou moins réglée, l’autre en a environ 10, dont dans l'une, il est gravement mis

en examen, et cela malgré les échappatoires dont bénéficie tout président de

la république (ou pré chien dent): Vont-ils s'engager dans un sinistre pas de

deux, pour se partager le gâteau, en cas de  réussite de la modélisation -

bordélisation politico-financière? SVP, un grand coup  de pied au cul à toutes

ces droites/gauches ringardes: Mélenchon oui, sinon Martine Aubry, peut-être.

13:50 Publié dans Médias, Politique, société | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | ysokras

Nicolas Sarkozy veut changer le nom, pas le siège de l' U M P ?

Nicolas Sarkozy veut changer le nom, pas le siège de l' U M P ? Ahhhhh, ben

voyons: Il ferait bien mieux de changer son froc, qui n'est pas spécialement

en odeur de sainteté, chez les gens bien sensés.

05:57 Publié dans Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | ysokras

Le 20 septembre sera le Jour de la nuit partout en France ?

Un pète-sec nous propose une bagatelle pour un massacre: Il hurle bêtement:

"Avec quelques centrales nucléaires de plus, on aurait pu se problème et on

remettrait l’industrie en route".Puis il cite:«Le résultat concret est une rupture

du lien émotionnel privilégié unissant l’ homme au cosmos depuis des milliers

d’ années », et enfin éructe:"Je me sens pas concerné par ce charabia de

poète. Moi j’ ai un lien émotionnel avec mes proches, etc. ma bagnole".

Le poète Charles Baudelaire lui répondait d'avance gentiment, mais avec

un certain dédain, et beaucoup de mépris:

HARMONIE DU SOIR :

Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ;
Valse mélancolique et langoureux vertige !

Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
Le violon frémit comme un cœur qu'on afflige ;
Valse mélancolique et langoureux vertige !
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir.

Le violon frémit comme un cœur qu'on afflige,
Un cœur tendre, qui hait le néant vaste et noir !
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ;
Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige.

Un cœur tendre, qui hait le néant vaste et noir,
Du passé lumineux recueille tout vestige !
Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige...
Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !



 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu